Style & performance

35g

Intérieur

Surlunette

TG12 est une surlunette accessible à tous. Simple et économique, TG12 convient à tous et est compatible avec le port de lunettes correctrices.
+ Monture «single lens» pour une meilleure visibilité
+ Branche large pour plus de protection
+ Port de lunettes correctrices possible
+ Traitement anti-buée
Informations
techniques
Poids
35 g
Type de monture
SANS MONTURE
Style
null
Base de la monture
null
Matière de la monture
POLYCARBONATE
Couleur de la monture
TRANSPARENT
Matière des verres
POLYCARBONATE
Couleur des verres
INCOLORE
Traitement des verres
null
Technologie
null
Matière de la tresse
null
Résistance balistique
null
Normes
EN166 - EN170
Fourni avec
null
Dimension des verres (A)
Dimensions des verres (B)
Dimensions du nez
Dimensions des branches
MARQUAGE OCULAIRE
2C-1,2 1 FT KN CE Z87+ U6 IO

2C-1.2

Crown

1

FT

CE

2C-1.2

Filtre UV
Classe de protection 1,2 à 6: degré de filtration de la lumière visible

Crown

Identification du fabricant Bollé Safety.

1

Travaux continus - Port permanent.

FT

Impact à faible énergie, résiste à une bille de 6 mm et de 0,86 g à 45 m/s.
La lettre T, immédiatement après le symbole de résistance mécanique, autorise l’utilisation dans un environnement où les particules sont lancées à grande vitesse à des températures extrêmes.

CE

Norme européenne.

MARQUAGE MONTURE
EN166 FT CE CSA Z94.3 Z87+ TAIWAN AS/NZS 1337.1 SMKH25509

Crown

EN166

FT

CE

Crown

Identification du fabricant Bollé Safety.

EN166

Garantie de résistance minimale de la protection aux risques courants (chute de la protection sur le sol, vieillissement à la lumière, exposition à la chaleur, corrosion etc.).

FT

Impact à faible énergie, résiste à une bille de 6 mm et de 0,86 g à 45 m/s.
La lettre T, immédiatement après le symbole de résistance mécanique, autorise l’utilisation dans un environnement où les particules sont lancées à grande vitesse à des températures extrêmes.

CE

Norme européenne.

PROTECTED EYES

SAVE LIVES

A priori, ce secteur ne vient pas immédiatement à l’esprit lorsque l’on évoque les risques oculaires. Et pourtant, les établissements de santé présentent le principal risque d'infections virales et bactériennes dont les yeux constituent la porte d’entrée. Les chirurgiens, qui travaillent sur les plaies ouvertes des patients, ont déjà l’obligation de porter des lunettes de protection mais cette mesure n’est pas étendue au personnel de santé comme l’exigeraient les risques encourus.

Ces produits pourraient
vous intéresser