CURA F

Polyvalent & réutilisable

56g

Intérieur

Cette protection faciale réutilisable et facile d'utilisation a été spécialement conçue et développée pour les professionnels de la santé. Compatible avec toutes les lunettes de prescription, le CURA-F est parfaitement adapté pour offrir une protection efficace contre les virus, les gouttelettes et les éclaboussures. Facile à assembler, à régler et à nettoyer, il assure un confort, des performances et une fiabilité durables. CURA-F est conçu, fabriqué et assemblé au Royaume-Uni à partir de matériaux durables d'origine locale. Parce que protéger la planète, c'est protéger des vies sur le long terme.
+ Protection supérieure légère autoclavable (Nylon)
+ Film protecteur extérieur facile à décoller
+ Lavable et réutilisable
+ PLATINUM LITE, revêtement anti-buée
Informations
techniques
Poids
56 g
Type de monture
null
Style
null
Base de la monture
null
Matière de la monture
PA6
Couleur de la monture
BLEU / BLANC
Matière des verres
PET
Couleur des verres
INCOLORE
Traitement des verres
null
Technologie
null
Matière de la tresse
ISOPRENE
Résistance balistique
null
Normes
CE - UKCA
Fourni avec
null
Dimension des verres (A)
Dimensions des verres (B)
Dimensions du nez
Dimensions des branches
MARQUAGE OCULAIRE
CE UKCA Z87

Crown

CE

UKCA

Crown

Identification du fabricant Bollé Safety.

CE

Norme européenne.

UKCA

Le marquage UKCA (UK Conformity Assessed) est un nouveau marquage utilisé pour les produits vendus sur le marché en Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles et Écosse).

MARQUAGE MONTURE
CE UKCA Z87 D3

Crown

CE

UKCA

Crown

Identification du fabricant Bollé Safety.

CE

Norme européenne.

UKCA

Le marquage UKCA (UK Conformity Assessed) est un nouveau marquage utilisé pour les produits vendus sur le marché en Grande-Bretagne (Angleterre, Pays de Galles et Écosse).

PROTECTED EYES

SAVE LIVES

A priori, ce secteur ne vient pas immédiatement à l’esprit lorsque l’on évoque les risques oculaires. Et pourtant, les établissements de santé présentent le principal risque d'infections virales et bactériennes dont les yeux constituent la porte d’entrée. Les chirurgiens, qui travaillent sur les plaies ouvertes des patients, ont déjà l’obligation de porter des lunettes de protection mais cette mesure n’est pas étendue au personnel de santé comme l’exigeraient les risques encourus.